ECOFAC adopte des recommandations pour la préservation des forêts de la sous-région d’Afrique Centrale.

La troisième  session  du comité de suivi national du Programme d’appui à la préservation de la biodiversité et des Ecosystèmes Fragiles d’Afrique Centrale (ECOFAC 6 ) s’est tenue le 8 mai 2022 ici à Brazzaville. Cette session qui a connu la participation des représentants de toutes les sphères de la société entres autres les représentants des ministères des institutions européennes et onusiennes ainsi que des représentants de la société civile a été un moment d’échanges favorables, ceci pour la préservation des forets de cette sous-région.

Le présidium

Durant cette session les participants,  en rapport avec  le programme des travaux ont  effectué  des rappels sur la maitrise  de la chaine  d’ouvrage  du programme ECOFAC ainsi que sur les recommandations de  la première  session  du comité de suivi dudit programme. En outre, ils  ont suivi le compte rendu succinct de la mission de suivi des  recommandations ainsi que l’état d’avancement de ce programme au niveau régional.

Puis, s’en sont suivi  des échanges assortis de la validation des conclusions et recommandations d’ECOFAC 6

Rappelons que cette session co-organisée par la République du Congo et l’Union Européenne, s’est tenue conformément  aux recommandations de la première session du comité de suivi régional  du programme régional  d’appui pour la Préservation de le Biodiversité des Ecosystèmes Fragiles en Afrique Centrale tenue du 16 au 18 avril 2018 à Libreville au Gabon, validées par le comité de pilotage élargi du programme indicatif régional tenu les 26 et 27 avril 2018 à Bruxelles en Belgique, où il avait été mis en place un comité  de suivi national du programme ECOFAC 6 chargé de veiller à la mise en œuvre des activités par les partenaires d’exécution.

Image placeholder

Germain Ayina

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.