Les autorités de Brazzaville interdisent la marche pacifique en soutien à l’évacuation sanitaire du Général Jean Marie Michel Mokoko

Suite à notre demande d’une marche pacifique en soutien à l’évacuation sanitaire de l’opposant politique le Général Jean Marie Michel Mokoko, la préfecture de Brazzaville vient de nous signifier un refus en raison du « risque de propagation du Corona virus qui demeure élevé nonobstant notre volonté affichée de respecter les mesures barrières en vigueur dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 ». Comme par effet de mode, toutes les dictatures instrumentalisent la pandémie de Covid-19 à des fins répressives.

Lire le contenu ici : Communiqué annulation marche pacifique Mokoko

Image placeholder

OCDH

Organisation non gouvernementale dotée du statut d’observateur auprès de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP)

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.