DECLARATION DE LA PLATE-FORME : Scandale financier impliquant le Député Denis Christel Sassou-Nguesso, la levée de son immunité parlementaire et l’ouverture d’une enquête judiciaire s’imposent.

L’ONG internationale, Global Witness, basée à Londres, a révélé au terme d’une enquête publiée le 6 août 2019, relayée par plusieurs médias dont RFI (Radio France Internationale) très suivie par les Congolais, que Denis Christel Sassou-Nguesso a détourné de notre Trésor public plus de 50 millions de dollars, soit environ plus de 25 milliards de F.CFA, à des fins personnelles et familiales.

Pour réaliser cette enquête, Global Witness a soutenu que ses enquêteurs ont parcouru divers relevés bancaires, documents d’entreprise et contrats secrets, et se sont entretenus avec de nombreuses sources dans différents pays. Finalement, il a été découvert que ce détournement de notre argent s’est fait selon un montage complexe et opaque de structures de blanchiment financier : juridictions secrètes, sociétés fictives, faux contrats de travaux publics ; les fonds étant acheminés à travers 6 pays européens, les Etats-Unis (État du Delaware) et les Îles Vierges Britanniques, ceci pour dissimuler leur origine.

Lire la suite ici : Déclaration Société civile AOÜT 2019

Image placeholder

OCDH

Organisation non gouvernementale dotée du statut d’observateur auprès de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP)

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.