Le GESOP en visio conférence pour scruter les processus de gouvernance en cours afin d’exprimer sa position

Dans le cadre de la mise en œuvre  du projet Forest Governance, Markets and Climate Programme (FGMC) financé par  le Foreign Commonwealth & Deveopment Office (FCDO)  du gouvernement britannique et mis en œuvre par l’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) en partenariat  avec  la Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme (RPDH) avec l’appui technique de Fern, il s’est tenue ce jeudi 30 juin 2022 de 15h 34 mn à 17h 15 mn par visio conférence sur l’outil Zoom, la réunion du groupe des Experts pour la Synergie des Organisations et Plateformes (GESOP).

Cette réunion avait  pour objectif la validation interne par le GESOP, du projet de déclaration commune des organisations de la société civile sur les processus de gouvernance en cours et la réflexion sur les prochaines étapes. 

A propos du projet de  la déclaration,  les participants ont mis l’accent sur la forme du document  et au travers des discussions qui s’en sont suivi, il s’est dégagé  la forme appropriée du document. En effet, le draft a été  présenté sous forme de déclaration et les participants ont estimé qu’il faut changer cette forme en passant d’une déclaration à une note de position pour respecter les indications contenues dans les feuilles de route GESOP FGMC et NICFI, un consensus s’est dégagé sur cette question.

 Et concernant le fonds du document, une vive discussion a aussi germé sur le contenu du document notamment sur les processus de gouvernance forestière, climatique et foncière en cours épinglés dont les éléments apportés doivent faire l’objet de renforcement. Un consensus s’est également dégagé et les processus ITIE et APOI seront intégrés pour enrichir le document avec un contenu substantiel. Un contexte sera placé tout au début du document en intégrant aussi les logos des organisations membres du GESOP.

 S’agissant des prochaines étapes,  chaque organisation membre du GESOP a une marge de quatre jours jusqu’à mardi 5 juillet 2022 pour formuler ces commentaires et contributions qui seront envoyés à l’OCDH pour leur intégration.  De ce fait, une réunion de mise en commun se tiendra le mercredi 13 juillet 2022,  en prélude à l’atelier qui sera organisé par le GRET. En outre, un atelier d’appropriation et de consolidation de la déclaration/note de position sera organisé avec un plus grand nombre d’organisations et plateformes.

Il a été retenu l’idée de l’organisation d’une conférence de presse tel que proposé par le FGDH,  à la suite d’un événement majeur se rapportant aux  processus de gouvernance forestière, climatique et foncière en cours.

Image placeholder

Germain Ayina

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.